Bien vivre

LES GRAISSES,
bon ou mauvais ?

C’est connu, les graisses et le cholestérol ne font pas bon ménage. Cependant, les graisses sont importantes pour le bon fonctionnement de notre organisme car elles nous fournissent de l’énergie ainsi que des acides gras essentiels. Il ne faut donc pas les éliminer totalement de l’alimentation. Le tout est comme toujours de trouver le bon équilibre tout en comprenant les différentes types de graisses (animales, végétales…).

Comme il en existe un grand nombre, on vous explique ici comment vous y retrouver !

Le témoignage
d’Adrien, 27 ans

«  J’aime à dire que je suis le défenseur des bonnes graisses !
Mon secret : varier les huiles alimentaires pour varier les plaisirs et leurs bienfaits.»

Graisses, lipides ?
Comment ne pas s’y perdre ?

 

Le corps est bien fait et parfois même trop bien fait pour que le commun des mortels s’y retrouve dans tout ce qu’il faut à ce bel organisme pour qu’il soit bien huilé. Graisses, acides gras, bonne graisse, mauvais gras, ici en un clin d’œil, on vous explique tout.

Graisses, lipides, décryptage des aliments :

Graisses
=
lipides
=

les acides gras insaturés : font partie du bon gras et réduisent le taux de cholestérol

les acides gras monoinsaturés (fruits à coque, avocat, huiles végétales comme l’huile d’olive ou de sésame…)

les acides gras polyinsaturés : acides gras essentiels > oméga 3, oméga 6 (poissons gras, aliments enrichis en oméga 3, fruits à coque et huiles végétales …)

les acides gras saturés (graisse d’origine animale, beurre, fromage, crème fraîche ou huiles exotiques, huile de palme ou produits alimentaires fabriqués, charcuterie, pâtisseries… : font partie du mauvais gras et augmente le taux de cholestérol

En résumé :

Les lipides ou acides gras influent sur le bon ou le mauvais gras et jouent un rôle essentiel sur le taux de cholestérol (bon, HDL ou mauvais, LDL).
Il est donc primordial de garder un bon équilibre, de ne pas manger trop de viande, de produits laitiers ou trop de plats préparés… au risque de voir son taux de mauvais cholestérol s’envoler.

Pour limiter le mauvais cholestérol, vive les stérols végétaux !

Oui, c’est prouvé par de nombreuses études, les stérols végétaux permettent de réduire de façon significative le mauvais cholestérol LDL.
Les stérols végétaux sont des lipides présents dans certains végétaux tels que les céréales, les huiles végétales, les légumes, les fruits ou les noix…

Malheureusement, dans les aliments d’origine végétale, ils sont en trop faible quantité pour avoir un impact réel sur la réduction du cholestérol LDL. La seule solution efficace est de consommer des aliments enrichis en stérols végétaux. C’est pourquoi nous vous conseillons d’utiliser ProActiv Expert quotidiennement.

Quelle dose de stérols végétaux faut-il par jour pour réduire le cholestérol LDL ?

Comparez-vous même  ce qu’il faut manger par jour :

Dose optimale journalière de stérols végétaux
=
150 pommes
=
210 carottes
=
425 tomates
=
30 g de margarine ProActiv EXPERT
=
10 g de ProActiv EXPERT à chaque repas :
en tartine ou en cuisson, c’est facile, simple et pratique .

Après 21 jours, vous réduisez votre cholestérol de 7 à 10% si et seulement si bien sûr vous mangez varié et équilibré !

ProActiv EXPERT existe en version doux ou demi-sel, comme ça à tous les goûts, on aime !

Pour réduire votre taux de cholestérol en 21 jours, commandez notre guide du cholestérol gratuit.

Ces articles peuvent vous intéresser :