Bien vivre

COMMENT RÉDUIRE
le sel ?

Oscar Wilde disait : « Ne donnez jamais, avant qu’on vous le demande, ni un conseil, ni le sel. »

Sage adage ! Il ne s’agit pas d’arrêter définitivement le sel. En revanche, nous allons vous donner des astuces pour réduire sa consommation et manger mieux. Être de ceux qui ont la mauvaise habitude de saler avant même de goûter peut être lourd de conséquences sur l’organisme.

Le témoignage
de Fabrice, 46 ans

«  Mon habitude c’est de saler très peu, voire pas du tout. Mais pour que ça reste délicieux, j’utilise des épices comme le safran ou le piment en fonction des saveurs et des humeurs. »

Passe-moi le sel, oui ou non ?

 

Oui mais seulement 5g (selon l’OMS) suffisent par jour. Le sel est nécessaire à notre organisme pour les nerfs, les muscles et les reins. Il régule aussi, avec le potassium, l’eau contenue dans notre corps.

Cependant, si vous avez de mauvaises habitudes alimentaires un excès de sel est vite arrivé.

Les effets néfastes sur notre santé

  • Maladies cardiovasculaires
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance rénale
  • Rétention d’eau
  • Augmentation de l’obésité

Quelle alternative au sel ?

Pour limiter votre consommation de sel, mettez plutôt un peu de piment dans votre assiette ou toute autre épice, aromate ou condiment. Ce sera bien meilleur pour votre organisme. Certaines épices ou aromates ont même d’autres bienfaits. Ils peuvent contribuer à réduire le cholestérol (gingembre, curcuma, ail, basilic, cannelle…). Vos plats seront plus variés et plus créatifs. Menthe-gingembre, ail, cannelle, coriandre. 
Amusez-vous avec cette large palette de saveurs, osez les associations, explorez et dégustez.

Pourquoi faut-il limiter
les produits préparés/transformés ?

 

L’industrie agroalimentaire se sert du sel pour plusieurs raisons :

  • c’est un exhausteur de goût, il permet donc d’accentuer la saveur des produits
  • c’est un conservateur, il améliore aussi l’aspect et la texture des plats.
 
Avant d’en acheter, vérifiez les étiquettes et privilégiez ceux avec le taux de sel le plus faible.

Surveillez votre consommation de charcuterie, biscuits apéritifs, snack, soupes déshydratées, ils sont tous très salés.

Astuces à retenir

  • Ne salez pas trop l’eau de cuisson
  • Ne resalez jamais un produit en conserve ou un plat préparé
  • Privilégiez le sel iodé

Et bien sûr, pensez épices ou aromates plutôt que sel.

Ces articles peuvent vous intéresser :