A chaque battement, votre cœur pompe le sang dans les artères pour alimenter votre corps en nutriments. La tension artérielle est la force exercée par le sang sur les vaisseaux lorsqu’il circule dans votre corps.

Elle est mesurée en mmHg et comprend deux valeurs. La première, la pression systolique, est mesurée au moment de la contraction de votre cœur. La deuxième, la pression diastolique, est mesurée quand votre cœur se relâche. C’est ainsi qu’on obtient les deux chiffres de la tension artérielle, par ex. 124/80.

Votre tension varie bien sûr au cours de la journée. C’est tout à fait normal et une hausse ne signifie en rien que vous souffrez d’hypertension.

Qu’est-ce qu’une tension artérielle saine?

Une tension de 120/80 mmHg voire même inférieure est considérée comme optimale ou saine. A partir de 140/90 mmHg, on parle d’hypertension. Entre ces deux valeurs, il s’agit de tension artérielle élevée. Une tension artérielle très basse n’est pas non plus optimale mais toutefois meilleure pour le cœur que l’hypertension.

Maîtriser l’hypertension artérielle

La tension artérielle dépend de nombreux facteurs, entre autres de votre âge et de vos antécédents familiaux. De petits changements au niveau de votre alimentation et de votre mode de vie peuvent avoir des effets positifs sur la tension. Beaucoup de personnes ne savent pas qu’elles font de l’hypertension car il n’existe pratiquement pas de symptômes apparents. C’est pourquoi il est si important de faire contrôler régulièrement votre tension artérielle par votre médecin ou votre pharmacien. Si vous vous faites du souci à ce sujet, consultez impérativement un médecin.

Les effets positifs de petits changements: Mangez moins de sel

Saviez-vous que trop de sel a une influence directe sur votre tension artérielle ? La plupart des gens mangent plus de sel qu’ils ne devraient. Renoncez aux snacks salés comme le fromage, les chips et les cacahouètes salées et réduisez la quantité de sel quand vous cuisinez, ou utilisez plus d’herbes et d’épices. Essayez aussi le sel diététique.

Rire, c’est bon pour la santé

Tout le monde aime rire ! D’autant que rire a non seulement un effet positif sur votre vie sociale mais est également relaxant. Le rire a donc un effet bénéfique sur votre tension artérielle.

Mangez des aliments riches en potassium

Le potassium se trouve en grande quantité dans les fruits et les légumes, les pommes de terre ainsi que les légumineuses. Il aide le corps à évacuer l’excédent de sel. Alors, n’hésitez pas à en reprendre!

Fêtez les petits succès

Il se peut que maîtriser votre tension artérielle vous apparaisse comme une mission impossible. En fait, il n’est est rien ! Vous atteindrez votre objectif si vous l’abordez étape par étape. Accordez-vous une récompense lorsque vous avez réussi l’étape suivante.

Cherchez quelqu’un avec qui vous pourrez faire du sport!

Cela vous motivera et vous empêchera de sauter des heures de sport. L’autre effet positif : alors que vous restez en bonne forme et que vous faites quelque chose pour votre tension artérielle, vous pouvez discuter confortablement.

Chaque gramme compte

Nombre de personnes veulent maigrir essentiellement pour des raisons esthétiques. Or, le surpoids augmente de deux à six fois le risque d’hypertension. Maigrissez lentement en modifiant votre alimentation et en intégrant plus d’exercice physique dans votre quotidien.

Buvez moins d’alcool

Chacun a ses défauts, mais certaines habitudes peuvent être néfastes à la tension artérielle. C’est le cas de l’alcool. Si vous buvez de l’alcool, faites-le avec modération : pas plus d’un demi-litre de bière ou d’un quart de litre de vin par jour. Pour les femmes, il faut diviser ces données par deux.

Ayez la pêche grâce aux fruits et légumes

Cinq portions de fruits et légumes par jour seront très bénéfiques pour votre tension artérielle car ces aliments renferment beaucoup de potassium. L’important, c’est que votre nourriture soit variée afin que l’apport en potassium soit vraiment suffisant. Les bananes, les fruits secs, les melons, les avocats, les courges, les oranges et le jus de tomate sont particulièrement riches en potassium.

Connaissez votre tension

Vous connaissez votre taille, votre poids et votre pointure de chaussures. Mais connaissez-vous aussi votre tension artérielle ? Si votre tension se situe aux alentours de 120/80 voire même en-dessous, tout va bien. Si elle est supérieure, vous devriez vous en occuper. Faites mesurer gratuitement votre tension par le médecin, le pharmacien ou au centre de fitness !

Posez des questions

Il n’y a pas de mal à demander des conseils à d’autres personnes. Vous trouverez très certainement votre voie pour parvenir à une tension artérielle saine.

Faites-vous aider

Il est important que vous maîtrisiez votre tension artérielle. Parfois, il est difficile de résister à la tentation de faire de petites entorses. Demandez à votre famille et vos amis de vous aider : ils connaissent vos habitudes et sauront vous soutenir pour ne pas prendre la salière, acheter des cigarettes ou ouvrir une nouvelle bouteille. Et ne dit-on pas qu’une souffrance partagée est diminuée de moitié ?

Une affaire de famille

L’hypertension peut être héréditaire - renseignez-vous ! Et si vous avez des antécédents, procédez à de simples petits changements en termes d’alimentation ou de mode de vie pour maintenir votre tension à un niveau normal.

Décompressez

Le stress quotidien, les contraintes et les angoisses peuvent accroître votre tension artérielle. Il est donc important d’élaborer une stratégie pour y répondre. Il existe de nombreuses méthodes permettant de décompresser et de se relaxer. Faites une promenade d’un bon pas lorsque vous vous sentez tendu ou faites de l’exercice après une journée fatigante. Cela entraînera la sécrétion d’endorphines et vous vous sentirez tout de suite mieux ! Dans la mesure du possible, dormez suffisamment et essayez les exercices de respiration et de relaxation.

Faites-vous une promesse

Modifier son alimentation et changer ses habitudes n’est pas chose facile. Surtout quand on ne voit pas tout de suite les résultats. Concrétisez donc vos objectifs : cherchez comment vous pourrez vous récompenser. Inscrivez quelque part votre objectif et aussi ce que vous comptez atteindre dans un mois, dans six mois ou dans un an. Et avant même que vous ne le réalisiez, vous pourrez dire : « J’ai réussi! ».